Le bertsularisme est devenu un art à la mode, enseigné dans les écoles, objet de grandes compétitions suivies par des milliers de passionnés. Sare a été le lieu des premières grandes joutes organisées par l’extraordinaire Antoine d’Abbadie d’Arrast. Elizanburu (ikusten duzu goizean), le plazatar, fut l’un des vainqueurs dans les parties chantées. Mais dans les campagnes de Sare, dans ces petits bars aujourd’hui disparus ou transformés, les jeunes du village rivalisaient alors d’ingéniosité pour faire rire, régler des comptes ou déclarer leur flamme. Dargaitz, Matxin, Etcheto et d’autres ont laissé des vers chantés dans la mémoire des Saratars. A nous de raviver les souvenirs chez nos anciens afin de sauvegarder cet outil d’information qu’est le bertsu.

Dargaitz, bertsulari Saratar du debut du XXeme siecle
Dargaitz, bertsulari Saratar du debut du XXeme siecle
1960, le bertsulari mattin d'ahetze au trinquet de sare
1960, le bertsulari mattin d'ahetze au trinquet de sare
1960, le bertsulari Xalbador d'urepel au trinquet de Sare, derrière enbeita, mitxelena et mattin
1960, le bertsulari Xalbador d'urepel au trinquet de Sare, derrière enbeita, mitxelena et mattin
bertsulari saratar à la place durant les fêtes du village (1937-1939)
bertsulari saratar à la place durant les fêtes du village (1937-1939)

   Les fêtes « modernes » sont sans doute dues à Antoine d'Abbadie qui donna
l'impulsion aux fêtes basques et par là même au « bertsu ».

   Adepte de l'adage « un esprit sain dans un corps sain», il s'employa à allier joutes sportives et culturelles.
   Dés 1864, Antoine organisa à Sare des concours sur la place publique, avec
les « prix de balle, poésie et improvisation basque ».

   Lors des fêtes de Sare de1866, le maire Jean Martin Dithurbide décida d'une prime de 80 francs pour un « concours de couplets »
   Ainsi s'est établie la présence des « bertsulari » durant les fêtes.

L'année 1875  verra des fêtes de Sare prémonitoires et grandioses : affiches en
basque, 80 francs pour le meilleur pilotari, et pour le meilleur bertsulari,
400 francs pour le vainqueur du tournoi de rebot !

antoine d'abbadie d'arrast
antoine d'abbadie d'arrast